« Petits pots framboise-citron | Main | Quelle gourmande suis-je ? »

Blog appétit #8, ou comment l'asperge n'a pas réussi à ramener sa fraise

Ca moulinait sévère dans mon petit cerveau fatigué depuis l'annonce de l'improbable mariage désigné par les organisateurs de blog-appétit : asperges et fraises. 128 idés de mousses, terrines, tartes, timbales et autres verrines se sont mises en branle, et mon imagination débridée se représentait déjà les clichés plus alléchants de couleurs les uns que les autres auxquels donneraient naisance ces créations originales.
Premier essai enthousiaste il y a 3 semaines : terrine d'asperges à la mousse de fraise. Une préparation à base d'oeufs, de crème, et d'asperges of course, qui cachait en son sein un coeur de mousse de fraise. Comme ça, conceptuellement, ça a l'air top hein ? Sauf que... la fraise a bavé dans les oeufs à la cuisson. Résultat : des bubons écarlates décoraient toute la timbale, et se mettaient à dégouliner en refroidissant. Ca avait l'air limite comestible mais nous avons appris à ne pas nous fier aux apparences et nous y avons donc goûté. Nous n'aurions pas dû. C'était aussi mauvais que laid. Un vrai fiasco à l'issu duquel le Bernard l'Arno nous a gratifié d'un de ses gratins de pâtes secrets et a m'a fait promettre de ne plus jamais lui refaire le coup tordu du mélange aspergeo-fraiseux.
Je promis donc et retentai 2 jours plus tard, mais en solo, une omelette associant nos 2 protagonistes. J'aurais mieux fait d'en rester à ma première déconvenue, la seconde était encore pire. Inmangeable. Ok on arrête le délire, on va tenter des trucs plus conventionnels.
En grande habituée de la salade aux pousse d'épinards et fraises, je la déclinais en asperges et fraises. Mouais, pas super emballant le résultat. Bien moins bon que la cousine aux épinards. Ok alors je tente un dernier truc, des asperges blanchies toutes simples avec une mayo à la fraise. Argh ! Beurk ! Yukky ! Vite un pot de mayo industrielle, ça vaut encore mieux.
Bref fini pour moi l'asso magique. Je laisse tomber. Je déclare forfait. C'est pas pour moi. Assez d'asperges et de fraises gaspillées.
Mais comme il me semble que